01

Buenos días

Mon histoire commence en France dans les années 60, quand mes parents d’origine espagnole sont venus s’y installer... Ma mère a grandi en Andalousie et mon père en Extremadoure avant de s’installer en France. Ils n’ont eu de cesse dès mon plus jeune âge de me faire apprécier leur terre natale leurs racines, ce pays à travers ce qu’il a de meilleur mais aussi de plus exigeant, la gastronomie et la qualité de ses produits. Terres arides chères à mon cœur et gorgées de soleil, où l’eau, ce bien si précieux, se fait souvent rare. Toujours utilisée dans un souci d’économie pour l’irrigation des terres, comme pour la culture de l’olivier en Andalousie ou pour l’élevage del « cerdo Ibérico » nourri à la bellota (gland) qui donne ce goût incomparable au jambon du même nom.

J’ai décidé, arrivé à l’âge de 50 ans, après un parcours professionnel dans le milieu industriel et de nombreux voyages en Espagne, de créer la société Iberica, implantée à Gramat (dans le Lot, 46) avec l’ambition de sélectionner quelques-uns des meilleurs produits de la gastronomie Espagnole pour vous les faire partager.

02

Parmi les produits que j’ai sélectionnés, l’Olive, fruit et l’huile dont l’Espagne est le premier producteur mondial et dont les bienfaits ne sont plus à démontrer, le Jambon de race Ibérique issu de porcs élevés à la bellota dans certaines régions bien définies, le fromage de Oveja (brebis), affiné sur les plateaux de la Mancha et de Zamora où jadis le vent faisait tourner les moulins si chers au Don Quichotte de Miguel de Cervantes. Sans oublier l’amande que je ramassais, enfant, avec mon grand-père Don Antonio Caparros Fernandez dans les champs en Andalousie de las Alpujarras sur les contres forts de la Sierra Nevada, ce fruit ô combien Méditerranéen et premier ingrédient dans la composition du Turrón mais qui se déguste aussi séchée, sucrée ou salée.

03

Doña Antonia, ma grand-mère, elle, savait accommoder l’amande pour préparer des desserts qui nous ravissaient, nous les petits-enfants, quand nous rentrions de la plage… Aujourd’hui encore je garde le goût de ces pâtisseries de mon enfance… Comme l’écrivait le poète andalou Federico Garcia Lorca « Rien n'est plus vivant qu'un souvenir », et pour moi ce sont les saveurs inoubliables de l’été à Motril, entre les plages du bord de la mer Méditerranée et les montagnes de la Sierra Nevada.
La cuisine nous parle toujours de notre histoire et j’ai voulu vous faire partager la mienne, et surtout ses goûts, ses odeurs à travers une gamme de produits que j’ai soigneusement sélectionnés pour mon plaisir qui, je l’espère, sera aussi le vôtre.

04

J’ai rencontré les producteurs, visité les exploitations, goûté et sélectionné des produits issus d’un travail respectueux de la nature et des animaux mais aussi des hommes et des femmes qui travaillent à les mettre en valeur chaque jour. Cette sélection très enrichissante fut et reste très exigeante dans un souci de ne vous proposer que des produits spécifiques à l’Espagne.

J’ai aujourd’hui le plaisir de vous proposer cette sélection de produits issus de la terre de mes origines. J’espère que vous les apprécierez et qu’à votre tour vous aurez cette envie de les partager et de les faire connaitre.

¡Buen provecho!

Je m'inscris conformément aux finalités décrites dans les mentions légales